Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 21:42

Après le Stage Multisports 100% filles, voici les formules Découverte :

 

- Week-end Découverte les 7/8 juillet à Autrans, dans le magnifique Parc Naturel régional du Vercors,

 

- Week-end Découverte les 28/29 juillet à la Clusaz, au coeur du massif des Aravis.

 267124 2037954161521 1624270384 31960583 6149964 o

 

 

 

Une occasion de goûter au trail sur des parcours adaptés, où vous apprendrez à utiliser vos bâtons efficacement (n'oubliez pas que je suis aussi monitrice de ski de fond !), à améliorer votre foulée, à progresser en descente, à gérer votre effort.

 

Sans oublier tous les conseils liés à la préparation, l'alimentation (test des gels +Watt), au matériel, au choix des courses... et la touche bien-être indispensable (spa ou bain norvégien) !

 

P6280272.JPG

 

Toutes les infos (fiches détaillées avec programme, tarifs, inscriptions) sur Altimètre Sport, mon partenaire !

Vous pouvez aussi me contacter pour toute question : info@montagneetforme.com.

 

Coming soon : le Tour du Mont Blanc en 6 étapes ! A très vite !

Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 11:25

Dernier tour de piste spatules aux pieds lors du semi-marathon classic des Glières ce samedi 17 mars.

Après les diverses embûches rencontrées cet hiver lors de mes courses, j'avais envie de terminer sur une bonne impression, en me faisant plaisir en classic, ma technique préférée.

 

 bb03a4047ae7e442d8f861f518d7cae5_2.jpg6d4154720e24ab5b9162044bb809acbe 2

 

 

Mission accomplie avec de bonnes sensations et beaucoup de plaisir, et, cerise sur le gâteau, une 2e place chez les filles qui fait toujours plaisir même si nous n'étions pas très nombreuses.

Mention spéciale à la belle équipe de Dragonnettes, ça promet de belles sorties ensemble l'hiver prochain !

Place aux sentiers désormais pour une transition en douceur...

Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 10:48

Le Derby de la Molière, kesako ?

Skis de fond, déguisement et bonne humeur : voilà les pré-requis pour participer à cette course de descente (13 km et 750 D-) entre les crêtes de la Molière et le centre nordique d'Autrans !

 

La délégation de la Yaute, composée de Maïtane (alias couette-couette-la-dragonnette), Nico (touriste professionnel) et moi-même (Dark Vador), s'est régalée sur cette épreuve originale à l'ambiance décontractée.

 

417230_3257098021283_1082087814_3232017_2140424456_n.jpg

 

 

Couette-couette s'est brillamment illustrée avec une belle 3e place derrière des fondeuses aguerries ! Le collant panthère, son arme secrète ? ;-)

Le Touriste (que l'on voit à environ 3'04 sur la vidéo en lien ci-dessus) s'est bien accroché à un wagon constitué d'un arlequin et  des moustachus blond et brun du 118 218 !

Fortunes diverses pour Dark Vador, qui a mis 3 plombes à chausser son 2e ski (merci le glaçon collé sous la chaussure !), puis a perdu son masque (donc a dû remonter le chercher) et enfin s'est pris sa cape sur la tronche, pas idéal pour la conduite de courbes !

 

Les Superman, Vamp, alpiniste, 118 218, grappe de raisin, radar automatique et autre déguisements particulièrement réussis se sont ensuite tous retrouvés autour d'une bonne raviole-party comme on sait si bien les faire dans le Vercors...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 17:39

Et hop voici le ptit stage kivabien pour cet été : 4 jours de trail entre nénettes, mais pas que !

 

P1030718.JPG

 

Ajoutez un soupçon de Course d'orientation, une pincée de VTT et saupoudrez le tout de Canyoning, le tout dans un super cadre (auberge d'alpage) !

Toutes les infos sur Altimètre Sport, mon partenaire logistique...

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 21:36

Et hop, on remet le couvert pour les 20 ans du Grand Raid !

 

Une Diagonale pour vibrer, se dépasser, rencontrer, douter, se découvrir et vivre des moments exceptionnels...

 

Une Diagonale, Une !!!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 21:58
N'allez pas croire que le ski de fond n'est que courses, stalactites et crampes... Une fois décongelé, démomifié et débarrassé de tout glaçon intempestif, on peut aussi pratiquer la chose tranquillou en famille, sous le soleil et en douceur (ou presque) !
 
Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 21:00
Un petit résumé en images du week-end Transjurassienne avec, dans l'ordre d'apparition :
- Nico dans le rôle de la stalactite nasale du 50 km classic,
- Maï dans celui de la stalactite-bouc (du menton quoi !) du 54 km skate,
- Ben, recordman du monde de dévissage de gourde, sur le 76 km skate,
- et enfin Emy, ex-touriste en cours de mutation fondeuse, sur le 30 km skate !
 
       
 
 
Partager cet article
Repost0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 21:22
     
... pour essayer nos nouveaux joujous : les skis de rando nordique XADVenture, qui viennent agrandir le "parc" de skis du garage !
 
GOPR0004-copie-1
 Sur les traces du lièvre variable...
 
GOPR0014
 Le vendredi au soleil....
 
 
GOPR0023.JPG
Avant la gamelle de la descente du toit...
 
 
Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 19:56

Après 2 Transju Classic, me voilà au départ du 54 km skating, sur la ligne des Elites Femmes : quel honneur !

C'est le début d'une lutte sans merci que nous allons livrer contre la bise infernale qui souffle sur le Jura depuis plusieurs jours.

Nico en a fait les frais la veille lors du 50 km Classic qu'il a fini à une belle 80e place, pendant qu'Emy, Benoit et moi, qui le suivions en voiture, tentions de nous rassurer avec la prévision météo locale qui annonçait une accalmie pour les courses du dimanche.

"Demain ce sera mieux". Mouais...

En attendant, Nico se sera illustré sur la course en ayant trimballé une stalactite durant 50 km au bout de son élasto du nez (@ emy : on a le feu vert pour le dossier) ! 

Bon, y en a qui trimballent des sandwichs dans leurs mains en trail, chacun son truc ;-)

 

P1040565-1.JPG

 

Nous arrivons dimanche matin aux Rousses, la neige tourbillonne sous le coup de rafales incessantes et qui semblent avoir redoublé depuis la veille.

On se met à l'abri dans le collège, en évitant de regarder ce qu'il se passe dehors, sur le stade de départ déserté.

J'ai sorti le plan grand froid : élasto collé sur le nez et les pommettes, buff, bonnet et masque Julbo pour le visage, 4 couches de vêtements respirants pour le haut du corps et 2 couches pour le bas.

Parée pour la guerre contre le vent.

 

P1040575-1.JPG

 

Dehors on croise de drôles de spécimens, mi-esquimaux mi-momies...

 

P1040576-1.JPG  P1040573-1.JPG

 

9h15, la 40aine de filles s'élance et très vite les groupes se forment. Je me retrouve quelques mètres derrière l'un d'eux, je tente de recoller avant qu'il ne s'éloigne trop mais c'est peine perdue avec ces rafales, je me range gentiment dans le suivant.

 

P1040578-1.JPG

 

Les 8 ou 9 km en direction de Bois d'Amont sont surréalistes, c'est la 1ère fois que je skie contre un tel mur de vent !

Avec 2 autres filles nous prenons des relais régulièrement mais tout le monde ne joue pas le jeu et ça me gonfle franchement.

Je me retourne plusieurs fois en demandant aux autres de prendre leur tour mais la plupart reste bien planquée derrière nous.

Bois d'Amont : enfin à l'abri de ce satané vent, voici le 1er ravito où j'attrape rapido un verre de thé, avant de partir à l'assaut du Risoux, longue montée qui constitue la principale difficiulté du parcours.... Enfin, dans des conditions normales, parce que là, la forêt du Risoux va au contraire représenter un abri salvateur et pacifique dans notre lutte !

 

Je quitte donc Bois d'Amont sous les nombreux encouragements, chapeau au public nombreux qui a bravé le froid, l'ambiance est top et donne des ailes !

Mais les ailes vont vite se calmer lorsque j'aperçois quelques mètres derrière moi la tête de course du 76 km qui fond à toute allure sur moi !

A peine le temps de me déporter sur la gauche de la piste qu'un wagon me dépose littéralement... impressionnant !

Les premiers raidards du Risoux sont là, je les attaque tranquillement et reviens sur 3 filles que je double.

La montée jusqu'au Chalet des Ministres passe super bien, je fais bien glisser les skis, j'ai de supers sensations.

Je n'oublie pas de boire de temps en temps, j'attrape des abricots au ravito suivant, et trace dans la descente avec 2 autres minettes sur les talons.

 

TRANSJU-2012-2-1260.JPG

 

Je me régale dans la descente sur Bellefontaine, 3 ravito : Nico me tend un gel et Emy un thé, sympa l'assistance !

 

P1040587-1.JPG

 

Je repars avec les 2 autres filles, ça colle super bien, on prend des relais et on s'encourage.

Un mec nous aboie dessus de l'arrière pour qu'on dégage la piste, hé on n'est plus à la préhistoire connard !

 

Le vent a repris ses assauts de plus belle pour entraver notre progression, je regrette le Risoux ! Je commence à sentir un truc bizarre dans mes yeux, un léger trouble de la vision, une sensation d'engourdissement. Ayant un masque très couvrant, je pense à une petite hypo surtout que je commence à avoir du mal à rester avec ma voisine de course depuis le passage à Chapelle des Bois et des crampes aux vastes internes menaçent.

 

Je décroche peu à peu avant de me décider à faire une pause pour m'envoyer un gel surtout que la montée de la Célestine se profile.

Allez hop un Watt et ça repart, je monte la Célestine difficilement tout de même.

 

Pré Poncet : je me sens un peu mieux, et je sais que je tiens le bon bout avec la descente sur Chaux Neuve et le retour dans le Val de Mouthe.

Je retrouve quelques sensations dans les ultimes km, m'accroche à un gars du 76 qui finit en roue libre et se prête gentiment au rôle de lièvre pour dragonnette !

Mouthe, l'arche d'arrivée, derniers pas de 1 temps avec des cuisses en béton armé et je franchis la ligne (3h27, 29e F)...

 

Je vais remercier mon lièvre et me dirige vers la tente du ravito mais un voile opaque vient troubler ma vision, à tel point que je n'arrive plus à reconnaitre le frère d'une copine qui est au ravito lui aussi.

Je comprends que le léger trouble ressenti durant ma course n'était rien moins que ma cornée qui gelait !

Après m'être changée et avoir retrouvé mon frère (8e du 54 km), je vais voir les secouristes qui m'envoient allonger la file d'attente des coureurs aux yeux gelés pour l'ophtalmo...

Résultat : un traitement occulaire et 2 jours sans bosser pour que tout rentre dans l'ordre.

 

Pendant ce temps, notre néo-fondeuse Emy est en train d'en découdre sur le 30 km qu'elle termine à une brillante 9e place chez les filles !

 

P1040590-1.JPG

 

Bilan de ma Transju : une course très particulière avec ces conditions météo, sans aucun moment de répit (sauf le Risoux !), impossible de récupérer dans la moindre descente, il fallait sans cesse pousser sur les bâtons, patiner.

Donc on oublie le chrono...  et pour le classement, à part grignoter quelques modestes places, vu le niveau de la course filles, je n'aurais pu faire mieux qu'un top 30.

Et bien sûr l'envie de revenir en 2013... 50 km classic ou 76 skate ? That is the question.

Arvi'pa

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 15:57
         
... encore une contribution pour l'économie locale au refuge des Feneys où s'est déroulé la fameuse épreuve "Croûtes, Omelettes & Ravioles", une course très technique et engagée dont est ressortie vainqueur Christine, suivie de près par les autres finisheuses de la Raviole 2012, bravo à toutes. 
 
049-copie-1.JPG
Un abandon est à déplorer pour Mélanie, mais une meilleure gestion de l'entrée devrait lui permettre de revenir rapidement à son meilleur niveau.
 
Egalement une séance de technique en descente raquettes, où, curieusement, l'acquisition technique a été beaucoup plus rapide qu'à ski ;-))
050.JPG
 
Enfin comment faire l'impasse sur le storvatt, dans lequel la joyeuse troupe a redécouvert le principe de ce cher Archimède, puis, contre toute attente, dans un mouvement de foule incontrôlable (ben oui à 7 on est une petite foule, en tout cas on fait autant de bruit), s'est littéralement jetée et roulée dans la neige.  
(La décence m'interdit de diffuser les photos de cet instant de folie douce)
 
 
Bref, un week-end assez pépère finalement... ;-)
 
Merci au gîte Arcanson  qui nous a très bien accueillies !
 
Bravo et merci à l'équipe de folles furieuses qui m'a suivie les yeux (mais pas la bouche) fermés !!!
056---Copie.JPGP1040474.JPG
Partager cet article
Repost0